Interview : Charlotte, officiante de cérémonie laïque

Interview : Charlotte, Officiante de cérémonie laïque

Un mariage, une union célébrée avec une cérémonie laïque ? Oh oui !

Depuis une dizaine d’années, les cérémonies laïques semblent trouver leur public dans l’hexagone.
En effet, en complément de la mairie et de l’église (et même à la place de l’église pour un nombre croissant), la cérémonie laïque devient une véritable alternative.
D’une part parce qu’elle permet aux mariés, qui le souhaitent, d’avoir une cérémonie qui leur ressemble totalement. D’autre part c’est assurément la faculté de d’intégrer les témoins, proches et amis dans une histoire commune.
Alors que la religion catholique devient de moins en moins incontournable, que les modèles familiaux mutent profondément, le mariage – au sens d’union entre deux être aimés – est toujours autant en vogue. C’est naturellement qu’une nouvelle forme d’union a pu éclore afin d’être plus en phase avec notre époque.
A cela, une simple cérémonie civile ne suffit pas.

Autour de cette popularité grandissante se sont également développées de nouvelles professions, dont celle d’officiant de cérémonie laïque.
Et pour en apprendre un peu plus sur ce “nouveau métier”, nous avons interviewé pour vous Charlotte, de Votre Cérémonie by Charlotte !

Quelle a été ta première expérience de cérémonie laïque ?

D’abord, ma toute première expérience a été la cérémonie laïque de ma sœur.

Aussi, elle savait que j’étais à l’aise à l’oral et à l’écrit. Je donnais des cours à la fac en amphithéâtre depuis quelques temps. J’ai donc rédigé et officié ma toute première cérémonie à ce moment là, et j’ai adoré !
J’étais très touchée que ma sœur m’ait donné ce rôle, j’avais à cœur de faire quelque chose de spécial pour eux. J’ai tout de suite été baignée dans le concept de cérémonie personnalisée.

Y’a t-il une formation type pour devenir officiant(e) de cérémonie laïque ?

Il n’y a pas de parcours type.

Certains font une formation, d’autres élargissent leur secteur d’activité avec la cérémonie (des wedding planners, des DJ…), et d’autre sont autodidactes, comme moi.

J’ai fait plusieurs cérémonies pour des proches avant de me lancer en tant que pro et je me suis beaucoup documentée.

A l’issue de la cérémonie d’amis, tout le monde est venu me voir en me félicitant. Je les ai remerciés et j’ai blagué en disant que je me lançais en tant que professionnelle…

Ils ont tous trouvé que c’était un excellente idée… Je me suis donc dit « et finalement pourquoi pas? »
Et voilà comment tout a commencé!

Justement, en évoquant ta première expérience professionnelle. Peux-tu nous raconter ton ressenti ?

C’était Sabrina et Jérôme, je me rappelle très bien cette première année en tant que pro.

Un couple adorable, une famille recomposée, Sabrina avait déjà été mariée et avait 2 filles de sa première union et ils avaient un petit garçon ensemble… De l’âge du mien, de quoi créer du lien rapidement !

Il faisait un temps épouvantable, mais la salle était chaleureuse, avec le feu de cheminée juste derrière les mariés, c’était magique.
J’avais un peu le trac, mais dès que j’ai retrouvé les mariés, tout s’est envolé, c’était un plaisir de partager cet instant avec eux.

La cérémonie fut parfaite, les gens ont ri, pleuré.
Les mariés avaient eu une idée originale pour leur rituel : ils en avait mélangé deux; les roses et le sable. Ils avaient utilisé des roses éternelles, j’avais adoré la symbolique et appris quelque chose car jusque là, je ne savais pas que ça existait !!

As-tu déjà officié pour un mariage qui mêlait cérémonie civile, religieuse et laïque ?

Oui ! C’est arrivé une fois !

Les mariés étaient croyants et pratiquaient leur foi à l’Église. Et comme le lieu de leur mariage offrait un domaine grandiose… Ils ont également opté pour une cérémonie en plein air.

Nous avions accentué la rédaction plutôt sur le ton de l’humour, car les parties légales et spirituelles, donc sérieuses, étaient déjà effectuées.
Le marié s’est tout de même engagé à respecter le fait que sa femme supporte l’équipe de foot concurrente à la sienne… Dur dur!!! 😉

Quel est ton avis sur le boom des cérémonies laïques ces dernières années ? N’a tu pas peur que le phénomène s’essouffle ?

En vérité, c’est exponentiel !!
Depuis 3 ans, je double le nombre de cérémonies chaque année. C’est un vrai plaisir et c’était inattendu pour moi ! Je peux aujourd’hui vivre de ce métier / passion à 100%.

Une dame l’autre jour m’a dit que c’était dommage, car ça vidait nos églises.
Alors il est vrai que moins de gens se marient à l’Église et de plus en plus se tournent vers la cérémonie laïque, mais en même temps, je pense aussi que ça redonne une vraie dimension et un vrai investissement pour la cérémonie religieuse.

Je pense que la cérémonie laïque s’inscrit à la fois dans une émancipation de la cérémonie religieuse, qui était pour beaucoup là pour « faire joli », mais sans véritable investissement vis à vis de la religion. Elle doit aussi son succès aux envies de personnalisation des mariés.

Les mariés ont maintenant le choix, et s’ils vont à l’Église, c’est par conviction, et non plus par défaut.

A la vue des nombreux tableaux Pinterest sur le sujet, je crois que nous ne sommes qu’au début !

Selon toi, quels sont les avantages/inconvénients d’une cérémonie laïque ?

Le gros avantage c’est que la cérémonie laïque est entièrement personnalisée.
Les mariés choisissent tout de A à Z: depuis le contenu, jusqu’au style: solennel, humoristique… Ils créent ainsi avec leur officiant quelque chose qui leur ressemble à 100% et qui colle à leur personnalité.

Ça peut aussi être un inconvénient, car tout est à déterminer ! Cela nécessite beaucoup d’investissement, et parfois on se retrouve un peu perdu. C’est là que j’interviens ! Mon rôle est de les aider à trancher et à faire les choix qui leur ressemblent.

C’est une cérémonie tournée vers les mariés et leurs sentiments, donc tout le monde s’y retrouve !

Quel est le processus de préparation d’une cérémonie laïque ? Comment se déroule la préparation avec les mariés ?

Il y a deux parties à déterminer: tout ce qui va constituer le « squelette » de la cérémonie.

Le choix des musiques, le déroulement du cortège, les effets d’entrée et de sortie de cérémonie, le choix des proches qui vont faire un discours, le choix du rituel etc…
Et tout ce qui va constituer le contenu: l’histoire des mariés, leur rencontre, la présentation aux proches, les anecdotes, la demande en mariage, leur défauts, leurs qualités, les valeurs essentielles à leurs yeux, pourquoi ils souhaitent se marier etc…

Une fois toutes ces questions répondues, c’est moi qui me charge de tout mettre en forme, de rédiger une histoire émouvante et drôle sur les mariés, de constituer un déroulé cohérent de cérémonie et d’assurer le fil rouge entre les différentes parties.

Une fois le texte rédigé, je contacte tous les proches qui vont participer au cortège, aux discours ou autre. Je leur explique leur rôle, et les aide à rédiger leur texte si besoin.
Je contacte également les partenaires professionnels: DJ qui lancera les musiques, ou groupe de musique, wedding planners… Afin de coordonner au mieux le déroulement.

Et le jour J, je m’assure que tout soit en place: les chaises, le matériel du rituel, les éléments de déco comme les pétales dans l’allée, etc…

Je refais un point de coordination avec le DJ, avec les membres du cortège et quand tout le monde est prêt, j’accueille les invités et donne le top départ…

Et j’officie bien entendu!

Comment estimes-tu ta plus-value ? Que penses-tu apporter de différent aux mariés ?

TOUT ! Je plaisante bien sur !!

Je pense qu’avant tout en tant que cérémoniant laïque nous proposons des textes chaleureux et authentiques, des conseils pratiques d’organisation, un planning de travail et une méthodologie claire pour ne pas se perdre, une coordination fluide le jour J, un accueil des invités…

Aussi une aide pour l’écriture des vœux et des discours des proches, des idées originales pour personnaliser la cérémonie, il rassure et accompagne, il met à l’aise les proches, et les mariés stressés!…

Et tu l’as compris : une personnalisation sans faille !

Pour finir, quels conseils donnerais-tu à de futurs mariés souhaitant organiser une cérémonie laïque ?

De faire appel à un professionnel, naturellement ! 😉 Je plaisante !

Ce qui me semble important, c’est avant tout de s’investir au maximum pour ne rien regretter.
C’est à ce prix qu’ils se retrouveront à 100% dans leur cérémonie et que leur engagement prendra toute sa force. Parfois plus que lors de la signature à la mairie !

Je conseillerais aussi de tout bien baliser en amont, pour n’avoir plus qu’à se laisser porter le jour J !


scrollToTop arrow