Mariage Tradi, Ethno Cool, Kinfolk & Indie Pop ? Oh oui !

Paris (75) // France

Ethno cool, Indie Pop et tendance folk. Pari osé ?

Ethno cool, paraît-il que c’est tendance mais difficile à bien réaliser.
Indie Pop, un peu rétro et peut-être has been ?
Kinfolk… That’s all folks ? Et bien peut-être pas…

Se marier et concilier racines et traditions avec toutes ces influences n’a rien d’une sinécure. Prenons le cas de Léa & Daniel, qui ont su brillamment synthétiser toutes leurs passions pour réaliser un mariage de rêve.
Leur mariage.

Aussi, au moment de les retrouver à la mairie de Saint-Maur des Fossés, j’avais de bonnes sensations.
Et effectivement. Tout semblait naturel pour eux, et le premier costume de Daniel ainsi que la belle robe de Léa attestaient de leur décontraction et de leur classe.
Le temps de partager les joies et les accolades pour fêter les jeunes mariés, nous nous dirigions doucement vers leur appart pour un mini shooting qui poserait les bases de quelque chose d’incroyable.

Mêler traditions et inspirations d’ailleurs

Si Léa et Daniel sont de confession juive, leur ouverture d’esprit et leurs influences culturelles sont assez remarquables.
En effet, la déco de leur appartement et surtout leur volonté pour réaliser une séance photo dans un lieu atypique fut un vrai moteur.
Outre l’atmosphère punk de notre repère secret, il faut souligner que tout semblait taillé pour les sublimer. La lumière tombante, le lieu, leur douceur… Un vrai délice visuel !

Si leurs traditions nous emmenaient à la Synagogue des Tournelles, nous avions également célébré leur union avec un héné… A l’ambiance Bollywood !
Quand je vous dis que c’était incroyable !

Un feu d’artifices et un cocktail de bonnes idées

Pour clore ce festival ethno cool, nous avions un ultime rendez-vous à la salle Wagram.
En fait pour cette quatrième étape, il me fallait simplement me mettre à leur diapason pour raconter avec folie leur mariage presque irréel quand j’y repense.

La qualité de jeu de lumière, la vive envie de danser « jusqu’à fatigué » comme le dirait la chanson, les preuves d’affections et les surprises de leurs proches… Tout était la, preuves en sont les photos de leur première danse.

La meilleure preuve de vous convaincre que tout a existé ? Mes photos bien sur !

Photos prises à Paris et à la salle Wagram (Paris, Île de France), Janvier 2017

Coordination : Colligence Pictures


scrollToTop arrow